Accompagner les aidants des malades Alzheimer

Les aidants qui accompagnent les personnes atteintes de la malade d’Alzheimer peuvent à terme, si ils gèrent seul(e) la situation, sans aide ou accompagnement, subir des situations de stress, d’épuisement, de troubles du sommeil voire des troubles dépressifs qui nuisent à leur santé.

Quelles structures en France pour accompagner les aidants de malades Alzheimer ?

L’accompagnement des aidants est aussi important que l’accompagnement des malades Alzheimer eux-mêmes. En effet les aidants jouent un rôle important, notamment en ce qui concerne le maintien à domicile des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Plusieurs structures et associations proposent des services d’accompagnement et d’aide aux aidants.

  • Les MDPH (Maisons Départementales des personnes handicapées) proposent d’accueillir, d’informer et d’orienter les aidants de malades Alzheimer ayant moins de 60 ans.
  • Les CLIC , (Centres Locaux d'Information et de Coordination) et CCAS (Centres communaux d’action sociale) offrent également d’informer et d’orienter les aidants vers des structures adaptées. Ils renseignent sur les aides financières possibles.
  • Les équipes médico-sociales de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), peuvent également accompagner les aidants : elles évaluent le niveau de dépendance de la personne aidée et ses besoins pour un maintien à domicile dans les meilleures conditions possibles. Une aide au financement pour des services d’aide à domicile est alors allouée.

Les associations et plateformes pour les aidants

  • L’association France Alzheimer propose de former et d’accompagner les aidants familiaux durant des séances de formation, mais aussi à travers un guide en ligne d’accompagnement.
  • L’association française des aidants propose de nombreux services (cafés des aidants, centres de formation…) ainsi que des ressources documentaires.
  • Le réseau social e-aidants permet de se mettre en relation avec d’autres aidants, familiaux ou professionnels, pour échanger des conseils, partager ses expériences et rendre services aux autres aidants (aller chercher des médicaments, garder un malade pour une heure …)

Les structures d’accueil pour les malades d’Alzheimer

Plusieurs structures d’accueil permettent de prendre en charge temporairement l’hébergement ou bien pour une plus longue durée, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Ces solutions permettent aux aidants de s’accorder des moments de répit, et de souffler.

  • L’accueil de jour : cette structure, comme son nom l’indique accueille les malades Alzheimer durant la journée, elle propose également aux aidants un accompagnement individuel mené par un psychologue et des groupes de parole.
  • L’hébergement temporaire dans un établissement est une solution permettant à l’aidant de souffler pendant une période donnée. Il peut ainsi se consacrer à ses activités ou partir en vacances. Ce séjour temporaire peut également servir de période d’essai afin de faciliter l’intégration du patient pour un séjour permanent.
  • La Famille d’accueil : des accueillants familiaux proposent d’héberger temporairement ou de façon permanente les malades Alzheimer. Ils sont agréés et contrôlés par le Conseil Général.
  • Les EHPAD disposant d’une unité spécialisée proposent d’héberger les malades Alzheimer dont le maintien à domicile n’est plus possible de manière permanente.
    Cependant :
    • L’institutionnalisation doit être préparée à l’avance pour éviter tout stress au malade.
    • Mieux vaut privilégier la proximité avec le lieu d’habitation de l’aidant.

Cet article n'a pas répondu à vos question ?

Poser votre question

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Comparer 0